mercredi 26 avril 2017

55. Des fleurs pour Algernon

Ma cinquante-cinquième lecture est un roman de Daniel Keyes : 
Voici la quatrième de couverture : "Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jours les facultés supérieures d'Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d'un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l'état de bête..."


J'ai vraiment aimé ce roman, même si le milieu de l'histoire m'a parfois un peu ennuyée, et que j'ai parfois trouvé le personnage principal peu attachant. Au faît de son intelligence, il est difficile de s'identifier à Charlie Gordon tant il est arrogant et égocentrique. Cependant, ce roman reste une lecture marquante, et qui m'a fait verser quelques larmes !
Un roman magnifique sur l'importance des qualité de coeur, des relations humaines ....

A lire absolument !

Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures et pusi aussi le jeu des 7 familles (le fils de la famille Grantécran !)

mardi 25 avril 2017

54. Ariane contre le Minotaure

Ma cinquante-quatrième lecture est un roman de Marie-Odile Hartmann :
Voici le synopsis : "La jeune et belle Ariane, fille du roi Minos, se prend de pitié à la vue des jeunes athéniens, et en particulier Thésée, qui doivent être abandonnés au Minotaure dans le labyrinthe construit par Dédale. Aidée de l'inventeur du labyrinthe, elle fournit à Thésée l'épée et la pelote de laine qui lui permettront de vaincre sans se perdre. Par crainte des représailles du roi Minos, Thésée, revenant sur sa promesse, abandonne Ariane sur l'île de Dia où elle est recueillie par Dionysos qui en fait sa compagne."

J'ai lu ce roman pour le collège : une lecture que j'ai imposée à mes élèves. J'ai assez bien aimé : c'est une réécriture du mythe de Thésée agréable à lire et puis le point de vue d'Ariane est intéressant. On découvre ainsi le secret de sa famille, son amour naissant pour le prince athénien, l'ingéniosité de Dédale, ... 

A lire au bord d'un cours d'eau. 

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures. 

lundi 24 avril 2017

53. L'énigme du message perdu

Ma cinquante-troisième lecture est le tome 5 de la saga "Les enquêtes d'Enola Holmes" de Nancy Springer : 

Voici la quatrième de couverture : "Depuis près d'un an, je parviens à me soustraire à la vigilance de mes frères aînés, Mycroft et Sherlock Holmes qui s'entêtent à vouloir m'expédier en pension pour faire de moi une lady. Grâce à mon cabinet de " Spécialiste " en recherches - Toutes disparitions ", et sous une fausse identité, je concurrence désormais mon détective de frère sur son propre terrain - parfois même avec plus de succès que lui ! Mais voilà qu'en ce jour de juin 1889, regagnant mon logis, je découvre un spectacle effroyable : tiroirs arrachés, étagères vidées, débris de vaisselle sur le plancher. Et surtout, surtout, aucune trace de Mrs Tupper ma chère petite logeuse sourde comme un pot ! Aussitôt, je me lance à sa recherche, avec pour seuls indices quelques jupons épars et un énigmatique message..."

J'ai beaucoup aimé cet épisode dans lequel Enola doit non seulement résoudre une énigme, sauver sa logeuse mais aussi échapper à son frère et à un mystérieux inconnu qui la prend en filature. 
Dans ce tome, on trouve une guerre, un hôpital qui ressemble plus à un mouroir, de la broderie, un club féminin, un enlèvement, une femme de caractère, des frères, une fillette ligotée et enfin un Sherlock Holmes qui a enfin des doutes ... 

A lire tranquillement. 

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures. 

dimanche 23 avril 2017

52. L'oeil du loup

Ma cinquante-deuxième lecture est une relecture d'un roman de Daniel Pennac : 


Voici le synopsis : "Chaque jour, au zoo, le vieux loup voit un petit garçon le fixer de ses deux yeux grands ouverts. Et ça, le loup ne le supporte pas : il est borgne et ne sait pas quel œil regarder. Mais l'enfant le comprend et ferme un œil. Le voyage peut commencer : dans l'œil du loup, l'enfant va découvrir le Grand Nord et, dans l'œil de l'enfant, le loup verra défiler la vie dans le désert africain."

J'avais beaucoup aimé ce petit roman à la première lecture et je l'apprécie toujours autant. J'aime cette rencontre de deux solitudes, de deux errances. J'aime l'onirisme de ce récit et la poésie qui s'en dégage !

A lire en regardant un animal en cage, dans un enclos ou en liberté ...

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures


vendredi 21 avril 2017

quelques albums bébé


 
Avec mon p'tit loup, nous avons réécouté le CD de ce joli conte de Pâques !

Un petit album que j'ai lu pour endormir mon p'tit loup le week end pascal. 


Et puis, un emprunt à la médiathèque :

un petit album sur les disputes, la patience, l'amitié et le partage. 

51. Les folles aventures d'Eulalie de Potimaron

Ma cinquante-et-unième lecture est le premier tome "A nous deux, Versailles!" de la série "Les folles aventures d'Eulalie de Potimaron" d'Anne-Sophie Silvestre et Amélie Dufour. 

Voici la quatrième de couverture : "Gabrielle-Evangéline-Eulalie de Potimaron a grandi à la campagne sous la direction indulgente d'un père peu attaché aux règles. Pourtant, à douze ans, elle doit partir pour Versailles. Elle sera fille d'honneur de " Mademoiselle ", la nièce du Roi. Dès la première semaine, Eulalie décide de s'habiller en garçon pour explorer tranquillement Versailles. Duels, rencontres, mystères et escapades : Eulalie de Potimaron apprend les belles manières à sa façon."

Choisi pour la couverture, j'ai été agréablement surprise par ce petit roman. Une série que j'ai bien envie de poursuivre cette saga. Eulalie est un personnage attachant : courageuse, intrépide, impulsive. Et puis j'ai bien aimé le grain de folie présent dans toute l'histoire, ce côté un peu farfelu au milieu d'un roman jeunesse historique qui nous plonge dans la cour du roi-soleil. 
Dans ce livre vous trouverez un lapin apprivoisé, de la musique, un étrange tableau, un prince, une princesse et un roi, le récit d'un assassinat, une amitié, un amour naissant, des combats à l'épée....

A lire en caressant un lapin (ou à défaut un chat) ou bien assis sur la fourche d'un arbre...

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertures et la coupe des 4 maisons. 

jeudi 20 avril 2017

47 à 50 : Aquablue

Mes quarante-septième, quarante-huitième, quarante-neuvième et cinquantième lectures sont 4 tomes de la saga Aquablue :
 



  Dans ces tomes, Nao parvient enfin à sauver sa planète-océan - on en apprend d'ailleurs beaucoup sur l'histoire de cette planète-  et après quelques ennuis sur une planète à dictature religieuse, il recouvre enfin son héritage. On en apprend plus sur la mort de ses parents. Puis Nao ne rentre pas vivre paisiblement avec sa fiancée mais part explorer l'univers et tente de sauver d'autres mondes en danger !

Dans ces épisodes, on rencontre (je vous livre tout en désordre) : un peuple aquatique, des tempêtes, un gourou criminel, une résistance robotique, un musée personnel, des oubliettes moyenâgeuse, des dinosaures, une chanteuse, des milliardaires, des pirates de l'espace, une épave et un survivant, une sorte de trou noir...


Ces lectures comptent pour le challenge des couvertures.