samedi 24 juin 2017

92. Les survivants

Ma quatre-vingt-douzième lecture est le cinquième tome de CHERUB de Muchamore : 

Voici le synopsis : "Les agents de Cherub mettent au jour d'étranges liens entre le groupe écoterroriste Sauvez la Terre et une secte apocalyptique aussi puissante que secrète, les Survivants, dont le quartier général futuriste, baptisé l'Arche, se trouve au coeur de l'outback australien. James et sa jeune soeur Lauren sont envoyés en Australie pour une mission d'infiltration."

Une cinquième aventure de James le conduit en Australie, pour infiltrer une secte. Heureusement que l'enseignement à CHERUB l'a préparé à affronter les conditions de vie spartiates de la communauté : absence de biens matériels, manque de sommeil, alimentation non équilibré, sports à outrance et de châtiments corporels ...
Ce que j'ai bien aimé c'est la présentation du lavage de cerveau que fait subir la secte à ses membres. Un lavage de cerveau à base de sports, de sourire, de chaleur humaine puis d'isolement social et d'épuisement physique. Et puis, la présentation de quelques magouilles financières ... 
Bref, j'ai dévoré cet épisode et j'ai déjà emprunté le suivant. 

vendredi 23 juin 2017

91. les poisons de la couronne

Ma quatre-vingt-onzième lecture est le tome 3 des "Rois maudits" de Druon : 

Voici le synopsis : "Tous maudits, jusqu'à la septième génération !" : telle est la funeste malédiction que le chef des templiers, depuis les flammes du bûcher, lance au visage de Philippe le Bel, roi de France. Nous sommes en 1314 et la prophétie va se réaliser : pendant plus d'un demi-siècle, les rois se succèdent sur le trône de France, mais n'y restent jamais bien longtemps. D'intrigues de palais en morts subites, de révolutions dynastiques en guerres meurtrières, c'est la valse des rois maudits...

Encore un tome que j'ai dévoré et savouré. Je suis accro à cette saga ! 
Dans cet épisode vous trouverez : un roi nouvellement veuf, un toute jeune reine de France, de la clémence, de la haine, des complots, des trahisons, des femmes enceintes, une révolte, un empoisonnement, un mariage secret ... Bref de quoi tenir en haleine !

A lire, absolument !

jeudi 22 juin 2017

90. la robe bleue d'Hélène

Ma quatre-vingt-dixième lecture est un roman audio de Jean Mouchel : 

Voici le synopsis : "Hélène, jeune femme qui rêvait d'amour absolu, se range à l'avis de ses parents et consent à épouser Nicolas, un " beau parti " qu'elle connaît à peine. Deux mois plus tard, c'est la mobilisation générale, Nicolas est envoyé sur le front et bientôt fait prisonnier. Hélène se retrouve seule, confrontée aux lourds travaux de la ferme. Le pays est occupé et l'armée allemande l'oblige à héberger des officiers.
Ceux-ci se succéderont sous son toit, à son grand désarroi, mais sans qu'elle ne puisse y faire grand-chose. Puis survient Hans, si différent des autres."

J'ai pris ce livre à la médiathèque un peu par hasard. Avec l'appellation "roman du terroir" j'avais quelques préjugés mais je me suis dit que je ne risquais rien à essayer. Et quelle belle découverte. J'ai adoré cette histoire, celle d'une femme qui prend son destin en main ! 
Dans ce roman, on trouvera : un mariage de raison, une passion, le travail à la ferme, des génisses, un vieil oncle, l'occupation allemande, les réfractaires au STO, un soupçon de résistance, un prisonnier, du courrier, un boiteux, ...

A lire au calme. 

89. Un heureux évènement

Ma quatre-vingt neuvième lecture est un roman de Eliette Abécassis : 

Voici le synopsis : " Désormais ma vie ne m'appartenait plus. Je n'étais plus qu'un creux, un vide, un néant. Désormais, j'étais mère. " E. A.
Violent, sincère, impudique, le nouveau roman d'Eliette Abécassis brise les tabous sur la maternité, cet " heureux événement " qui n'est peut-être qu'une idéologie fabriquée de toutes pièces.

J'ai choisi ce roman pour répondre à une contrainte d'un challenge... et si certains passages m'ont beaucoup plu, l'ensemble m'a laissé une impression très mitigée. Je ne suis pas arrivée à m'identifier à l'un des personnages et je n'ai pas du tout la même vision (fort heureusement) de la maternité ou de la parentalité. 
Un point positif : ce livre se lit assez vite, même sans engouement. 

A ne pas lire si vous attendez un enfant !

dimanche 4 juin 2017

88. La reine étranglée

Ma quatre-vingt-huitième lecture est un roman historique, c'est le deuxième tome des rois maudits de Druon : 

    Voici la quatrième de couverture : "Faisant suite au Roi de fer, La Reine étranglée commence au lendemain même de la mort de Philippe le Bel. Un prince de faible caractère, Louis X le Hutin, dont l'épouse Marguerite de Bourgogne est emprisonnée pour adultère, succède à un monarque exceptionnel. Tandis que la Chrétienté attend un pape et que le peuple meurt de faim, les rivalités, les intrigues, les complots vont déchirer la cour de France et conduire barons, prélats, banquiers, et le roi lui-même, au fond d'une impasse dont ils ne pourront sortir que par le crime."

    J'ai dévoré ce deuxième tome avec le même plaisir que le premier. Tout d'abord, c'est vraiment bien écrit ! Ensuite, les personnages sont tous méchants, mais vraiment, et si jamais on s'attache à l'un d'eux, il se révèle rapidement tout aussi pourri que les autres. 
L'essentiel de l'intrigue de ce tome tourne autour du désir du roi d'être libéré de son mariage désastreux ...  Il espère une annulation qui tarde à venir ... et s'il existait un autre moyen, plus simple, plus définitif, pour mettre fin à un mariage, il serait alors libre de prendre une nouvelle épouse. A cela s'ajoute le "duel" que ce livre Charles de Valois, l'oncle du roi, et Marigny, qui est en quelque sorte un premier ministre. Tout les oppose : Charles de Valois est un noble qui aspire à retrouver les traditions ancestrales et qui vit à crédit, rêvant toujours d'une meilleure position; Marigny est issu de la bourgeoisie qui gère et son argent et le trésor avec rigueur et qui est pour les réformes dans le royaume. 
      Dans cet épisode, vous trouverez : une reine, un roi, un oncle envahissant, un ministre omnipotent, des cardinaux, un voyage en Italie, une belle lingière, un sacre, une belle princesse, un jeune banquier, la famine...

A lire à l'ombre de vieilles pierres, au bord d'un château en ruine.

PS : cette lecture compte pour le challenge des couverture et la coupe des 4 maisons. 

samedi 3 juin 2017

87. Clara au pays des mots perdus

Ma quatre-vingt-septième lecture est un roman de Jean-Yves Loude : 
Voici le synopsis : "Clara a passé jusqu'à présent tous ses étés avec son grand-père. Sauf que maintenant le vieil homme est atteint de la maladie d'Alzheimer. Qu'à cela ne tienne, elle l'accompagnera dans son "hôtel club", réservé aux passagers que les mots quittent et dont le comportement se trouble. Cet aventurier n'a-t-il pas gardé secret tout pan de sa vie? Et si ces ultimes moments de complicité lui permettaient de percer le mystère qui pèse sur la famille? A la résidence les Myosotis, il existe d'autres moyens pour communiquer avec ceux qui ont égaré la parole. Elle se promet de faire la clarté sur le passé de son grand-père. Ne s'appelle-t-elle pas Clara?"


Une lecture agréable avec des personnages attachants : Clara, adolescente, qui préfère passer du temps avec son grand-père à passer des vacances au soleil; le grand-père, bougon et perdu dans ses souvenirs d'aventurier amoureux; les employées, chaleureuses et pleines d'énergie ... 
Toute l'histoire tourne autour de l'Alzheimer  et cela est parfois un peu pesant car certains passant sont trop didactiques, un peu démagogique même, mais dans de nombreux chapitre la maladie est abordée avec douceur. A cela, on ajoute un secret de famille que Clara est bien décidée à élucidée avant que la mémoire du grand-père ne s'en aille dans le pays d'A. Car la maladie d'A vole la mémoire, vole les mots, vole les gens peu à peu. 
Un roman jeunesse sympathique sur un sujet assez grave. 

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertures et la coupe des 4 maisons. 

vendredi 2 juin 2017

un peu de vocabulaire #22

Aujourd'hui un mot qui m'a intrigué et que j'ai trouvé assez joli. 
Le chien-assis est une lucarne se trouvant sous les toits à faible pente. C'est très souvent une fenêtre carrée. 

jeudi 1 juin 2017

le ciel lui tombe sur la tête


Comment dire ... Arkk ou berkkk

Une énorme déception. Les dessins sont sans finesse et l'histoire ... pfffff
Tellement pénible à lire que j'ai abandonné en cours de route !

mardi 30 mai 2017

84 à 86 : Trolls de Troy

Mes quatre-vingt-troisième, quatre-vingt-quatrième et quatre-vingt-cinquième lectures sont les trois derniers tomes de la saga Trolls de Troy de Christophe Arleston et Jean-Louis Mourier :
 
J'ai apprécié ces trois derniers tomes où l'on retrouve l'ambiance du début de la saga. Avec une petite préférence pour le dernier tome dans lequel on nous raconte un épisode de l'enfance de Waha (et de Roken). 

Tome 20 : L'héritage de Waha : La mère biologique de Waha ayant disparu (et vous savez comment si vous avez les tomes précédents), Waha hérite de la maison de plaisir que celle-ci dirigeait. Une maison ... C'est justement ce que son fiancé n'arrive pas à lui construire !
Tome 21 : L'or des trolls : la rivière qui passe à proximité du village troll se trouve être aurifère... C'est la ruée vers l'or au grand dam des trolls qui voient leur forêt peu à peu dévaster. Il leur faut réagir !
Tome 22 : A l'école des trolls : la très jeune Waha, le jeune Roken ... participe à une sortie scolaire avec le vieux maître troll... Mettez ensemble 4 trollitons troublions et un vieux trolls légèrement gâteux ... de quoi rendre cette sortie imprévisible. 


lundi 29 mai 2017

83. Le crime du comte Neville

Ma quatre-vingt-troisième lecture est un livre audio, un roman d'Amélie Nothomb : 


« Ce qui est monstrueux n'est pas nécessairement indigne. »

Un court roman audio que j'ai vraiment pris plaisir à écouter. Le comte de Neville est la proie de la fatalité-comme dans une tragédie antique- depuis qu'une voyante lui a prédit qu'il allait tuer un de ses inviter. Un crime d'autant plus odieux que le comte a placé l'art de recevoir comme le but ultime de son existence. a cela s'ajoute le personnage de sa fille cadette, Sérieuse, taciturne, renfermée... à moins qu'elle ne soit tout simplement éteinte, vide, creuse ...

Outre l'ambiance qu'elle sait si savamment créer, ce que j'adore dans les romans d'Amélie Nothomb ce sont les prénoms : Oreste et Electre ... et Sérieuse. 
Pour ce qui est de l'ambiance, c'est un véritable univers de conte : un vieux manoir (ou petit château) un peu branlant au milieu d'une grande forêt ancestrale et une voyante qui cueille des champignons au milieu de la nuit. Ajouter à cela un drame familiale qu'il a fallu taire, une grande histoire d'amour qui ne se pavane pas dans l'intrigue mais reste discrète, sereine, comme un pilier sur lequel les personnages peuvent s'appuyer. 
Ce que j'aime moins, c'est la fin des roman d'Amélie Nothomb, que je trouve toujours un peu précipitée. 

A écouter lors aux abord d'une forêt. 

PS : Cette lecture comte pour le challenge des couvertures, la coupe des 4 maisons, et le challenge des chiffres. 

dimanche 28 mai 2017

82. Les contes nature de la petite salamandre

Ma quatre-vingt-deuxième lecture est un recueil de conte d'Amélie Sandre :
Il s'agit de 26 petits contes mettant en scène la nature et les animaux. Deux doubles pages par conte, avec de très belles illustrations. Un livre plein de douceur, de poésie ...
J'ai vraiment pris plaisir à les lire soir après soir à mon fils. Je les relirai encore. 
PS : cette lecture compte pour le challenge des couvertures et la coupe des 4 maisons. 

samedi 27 mai 2017

78 à 81 : Trolls de Troy

Mes soixante-dix-huitième, soixante-dix-neuvième, quatre-vingtième, quatre-vingt-et-unième et quatre-vingt-deuxième lectures sont 5 albums de la saga Trolls de Troy



Il arrive de bien étranges choses dans le village Troll ... Voici que le monde entier a été agrandi .. à moins que ce soit le village et tous ses occupants qui aient été réduits. Waha, accompagnée de son père et de son fiancé, décide de partir chercher l'humain resposable de cela pour que tout retrouve sa taille normale ! J'ai bien aimé ce double épisode, on retrouve certains personnages déjà croisés, on se retrouve à Eckmül, et certains trolls seront enchantée ..

Dans l'épisode 17, Waha se retrouve piégée dans le corps d'une humaine - un intello à lunette un peu ronde- tandis que celle-ci se retrouve dans le corps de Waha. Cet échange de personnalité trouble autant les deux intéressée que leur entourage et le comportement "humain" de Waha ( qui se lave ) commence à donner faim à ses compagnons trolls. Tandis que le comportement sauvage de Kyrlande risque la faire déclarée folle, bonne à enfermée. Il faut qu'elles trouvent rapidement comment redevenir elles-mêmes et pour cela, il faut trouver l'humain dont le pouvoir est à l'origine de cet échange. 
Dans ce 18ème épisode, Pröfy arrive enfin à construire une maison, étape indispensable s'il veut épouser Waha- mais elle s'écroule lors de la crémaillère... Et Pröfy sombre dans une profonde déprime !
Dans ce 19ème épisode, Waha rencontre le prince Sharmand, plus un demi-dieu qu"un humain car il est indestructible ( il ne peut ni brûler, ni être manger, ni se noyer ...). Il tombe fou amoureux de Waha. Prince Sharmand est également le fils du Père Grommël qui distribue les cadeaux aux enfants sages. aussitôt les trollitons réclament également des cadeaux !

Hormis ce dernier album, j'ai vraiment aimé les autres, on retrouve ce qui faisait toute la saveur de la série à ses débuts et ça fait du bien !



vendredi 26 mai 2017

77. Odd et les géants de glace.

Ma soixante-dix-septième lecture est un roman jeunesse de Neil Gaiman : 

Voici le synopsis : "Dans un village nordique isolé, vit Odd, douze ans, un garçon à qui la chance ne sourit guère : son père n’est jamais revenu d’une expédition viking, et un arbre a écrasé sa jambe, le laissant boiteux. Cette année, l’hiver glacial ne se termine pas, rendant les villageois bougons et méfiants. Un aigle, un ours et un renard apprennent à Odd pourquoi l’hiver a envahi le pays : les géants de glace l’ont givré. Seul un garçon très spécial, malin, optimiste et à l’éternel sourire serait en mesure de ramener l’ordre chez les dieux, et la chaleur chez les hommes…"

J'ai dévoré ce roman, simple comme un conte, doux comme la neige. Une histoire calme et singulière. 
Dans ce livre vous trouverez des vikings, un ours, un renard, un aigle, un géant de glace, une hache, des arbre, l'hiver et un peu de sculpture !

A lire au bord de l'eau ou en plein hiver. 

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertures, la coupe des 4 maisons, le challenge comme à l'école (l'eau)

jeudi 25 mai 2017

76. miss Peregrine et les enfants particuliers

Ma soixante-seizième lecture est le premier tome d'une saga de Ransom Riggs : 


Voici le synopsis : "Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle..."

J'ai adoré ! Un véritable coup de coeur et j'ai dévoré ce roman ! 
Tout d'abord, le début de l'histoire m'a surprise car je m'attendais à entrer tout de suite dans l'univers fantastique mais on y entre tout en douceur (si on peu dire car le premier contact est horrible) et on apprend les règles de ce monde petit à petit, en même temps que le héros. 
Dans ce roman on trouvera donc : une île, un orphelinat, un musée, un pub, une épave, un phare, une pharmacie, une amitié, un secret de famille, de l'ornithologie, une thérapie chez un psy, un anniversaire, des cauchemars, des oiseaux,  des moutons, un marais, de la brume et du soleil, et un regard particulier sur la seconde guerre mondiale ... 
Petit plus de ce roman : les photos qui m'ont fascinée !

A lire absolument (si possible sur une île, ou près d'un troupeau de montons, ou près d'un marais)

PS : cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures. 

mercredi 24 mai 2017

75. la saga des gaffes

Ma soixante-quinzième lecture est un album de Gaston Lagaffe : 


J'ai replongé avec délice dans les inventions farfelues et les excentricités de ce personnage et de ses animaux de compagnie. 

mardi 23 mai 2017

Petit point sur mes challenge 4

Je continue à faire le point sur mes challenges en cours. Voici un challenge que j'ai commencé il y a déjà quelques temps : le jeu des 7 familles. 

     Cela consiste à lire 8 livres (principalement des romans) de 7 familles correspondant chacun à une carte : grand-père ou grand-mère (publiés avant 1900), père et mère ( publiés entre 1900 et 1950), fils et fille (publiés entre 1950 et 2000) et enfin petit-fils et petite-fille (publiés après 2000), dont l'auteur ou le personnage principal doit être soit un homme soit une femme (selon la carte).
     Il y a donc 7 famille :
_ Colorlemonde : chaque livre doit avoir la couverture d'une couleur différente.
_ Gropavé : des livres de plus de 700 pages, cela peut être aussi des tomes d'une saga -heureusement, sinon, je ne sais pas comment je ferais...
_ Grantécran : des livres adaptés au cinéma (ou à la télévision).
_ kifépeur : des livres qui font peur ou stressants.
_ Kirigole : des livres drôles.
_ Noroman : tous sauf des romans.
_ 30millionsdamis : des livres mettant en scène des animaux (dans le titre, sur la couverture ou dans l'histoire).

Je n'ai complété qu'une famille : Grantécran.   (Youpi !)

Dans la famille Colorlemonde, il me manque les grand-parents.

Dans la famille Gropavé, il me manque la grand-mère, la mère, le fils et la fille.
   ➛Je pense valider le fils avec la saga des "rois maudits"

Dans la famille Kifépeur il me les grands-parents, les parents et la fille.

Dans la famille Kirigole, il manque la grand-mère, la mère et le fils.
   ➛Je pense valider le fils avec un roman de ma PAL : la soupe au choux.

Dans la famille Noroman, il ne me manque que la mère.

Dans la famille 30millionsdamis, il me manque la grand-mère et la mère.

 



74. L'ïle noire

Ma soixante-quatorzième lecture est une relecture d'un album de Tintin : 
Voici le synopsis : "En se promenant dans la campagne avec son chien Milou, Tintin est blessé par de mystérieux aviateurs tombés en panne. Ses amis les détectives Dupond et Dupont lui rendent visite à l’hôpital et se renseignent sur l’avion suspect, qui s’est finalement écrasé à Eastdown, dans le Sussex en Angleterre. Après leur départ, Tintin décide de retrouver lui-même la piste de ses agresseurs."


J'ai relu avec plaisir ce tome dans lequel vous trouverez : des avions, des malfaiteurs, des faux-témoignages, un asile de fous, les Dupont et Dupond, des écossais, un "monstre" ...

A lire absolument !

PS : cette lecture compte pour le challenge des couverture. 

lundi 22 mai 2017

73. Une fille dans ma chambre

Ma soixante-treizième lecture est un court roman jeunesse d'Olivier de Solminihac : 

Voici le synopsis : "C'est une soirée importante pour maman : elle a invité une amie qu'elle n'a pas revue depuis vingt ans. 
Stéphane a fait de son mieux pour l'aider. 
Il a abandonné son dessin d'avion pour ranger sa chambre. Quand les invités ont sonné, il est allé ouvrir. Il a été présenté à Léa, la fille de l'amie de maman, qu'il ne s'attendait pas à trouver si jolie. 
Après l'apéritif, il s'est occupé de Léa et lui a montré sa chambre. Ils ont joué. "

Une lecture très facile pour ce petit roman tout simple qui aborde des thème du quotidien. 
Une petite citation : "Maman dit que l'amour est comme les fleurs, il y en a qui fanent plus vite que les autres."

A lire le soir. 

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenges des couvertures. 

dimanche 21 mai 2017

72. Le cadeau d'Arthur

Ma soixante-douzième lecture est un court roman jeunesse de Guillaume de Sancy : 

Voici la quatrième de couverture : "Nennette est une tortue qui a failli être un poisson rouge, le dixième poisson d'Arthur. Mais, cette fois, papa a enfin fait preuve d'imagination pour l'anniversaire de son fils."


Un petit roman jeunesse assez drôle et très agréable à lire. Cette tortue - qui aurait pu être un poisson rouge si le papa d'Arthur avait respecté la tradition- se met à grossir ... à grossir ! Car Nénette n'est pas une tortue d'appartement, c'est une tortue gante des Galapagos ... Difficile de la garder donc mais difficile aussi de séparer un petit garçon de son animal de compagnie ! 
Cette histoire est donc le récit d'une amitié forte entre un garçon de 10 ans et sa tortue !

A lire, en compagnie de son animal domestique ou près d'une cours de récré !

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures. 

samedi 20 mai 2017

71. L'appel du fond des temps

Ma soixante-et)onzième lecture est un roman jeunesse SF de Grégoire Horvenio : 
"
Voici le synopsis : "En 2075, au Centre d'écoute spatiale, deux scientifiques reçoivent de bien mystérieux signaux. Aurore et Marc sont  persuadés qu'ils proviennent d'une civilisation disparue. A l'occasion d'une expédition intertemporelle, l'équipe remonte le temps jusqu'à l'ère secondaire. Dans ce lointain passé, l'homme n'existait pas mais une autre civilisation régnait sur Terre..."

Une histoire cousue de fils blancs, sans suspens, même si la découverte de cette civilisation saurienne est assez sympa. Le début présente certains longueurs alors que la fin semble (volontairement) précipitée ... dommage. 

A lire aux abord d'une forêt. 

PS : cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons, le challenge des couvertures et le challenge des chiffres. 

vendredi 19 mai 2017

70. L'anniversaire du chat assassin

Ma soixante-dixième lecture est un court roman jeunesse d'Anne Fine : 
Voici le synopsis : "Je suis sous le choc. Que diriez-vous si, au lieu de fêter dignement votre anniversaire, vos maîtres organisaient une soirée entre voisins pour ce stupide Halloween ? Voilà des gens qui vous nourrissent, vous câlinent, vous font croire que vous faites partie de la famille, et qui préfèrent les fantômes et les vampires à leur propre chat ! Est-ce ma faute à moi si je suis né un 31 octobre ? Tuffy est en rogne mais bien décidé à organiser sa propre fête avec les matous du quartier. Tout bien considéré, la nuit d'Halloween convient comme un gant à l'anniversaire d'un chat assassin... Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls."

J'ai retrouver le chat assassin avec plaisir, lui et son mauvais caractère... Un chat égoiste, rancunier et plein d'idées !

A lire, pour Halloween ou à l'approche de son anniversaire !

PS : Cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons et le challenge des couvertures.

un peu de vocabulaire #21

Encore des mots rencontrés lors d'un roman historique : 

enherbé : c'est le participe passé du verbe "enherber" (mettre en herbe) dont le sens est facile à comprendre mais dont l'usage est moins fréquent.

niellé : orné d'une nielle (une incrustation de sulfure d'argent noir dans un métal précieux).

l'anathème : sanction d'excommunication de l'Eglise, malédiction, voire simplement blâme solennel mais aussi la personne qui est un sujet d'opprobre. On l'emploi surtout dans l'expression "frapper d'anathème".

cardinalice : qui est relatif à la dignité de cardinal. C'est un adjectif facile à comprend mais peu fréquent. Et je l'ai trouvé d'un charme désuet car j'ai l'impression que la précision des mots est une chose qui se perd de plus en plus.

un cathèdre : c'est le siège d'un évêque ou d'un abbé dans un lieu de culte. Encore un mot peu fréquent.

une bougette : c'est un sac de voyage en cuir (une sorte de bourse) :quel joli mot désuet!




jeudi 18 mai 2017

69. Chute Libre

Ma soixante-neuvième lecture est le quatrième tome de CHERUB de Robert Muchamore : 
Voici le synopsis : "2005, James et l'un de ses compagnons, Dave, sont en mission d'infiltration dans un quartier de la banlieue de Londres. Ils doivent infiltrer la famille d'un immigrant russe, Leon Tarasov, afin de recueillir des preuves de ses activités criminelles."

J'apprécie toujours cette saga même si certains éléments se retrouve de tome en tome : James est puni par ses professeurs, James se dispute avec ses amis, James tombe amoureux, James réussit haut la main une mission ...
Mais bon, l'histoire est bien faite et assez prenant. 

A lire par une chaude après-midi. 

PS : Cette lecture compte pour la Coupe des 4 maisons, le challenge des couvertures et le challenge des chiffres

mercredi 17 mai 2017

68. La répétition

Ma soixante-huitième lecture est un roman d'Eleonor Catton : 

Voici le synopsis : "Un scandale éclate dans un lycée de jeunes filles : M. Saladin, le professeur de musique, est renvoyé pour avoir entretenu des relations coupables avec l'une de ses élèves, Victoria. Les camarades de classe de l'adolescente et sa jeune sœur se confient tour à tour à leur professeur de saxophone. Toutes sont en émoi, comme brusquement propulsées dans un monde de désir, de choix, de fantasmes dont elles pressentent obscurément qu'ils forgent la vie tout entière. Les adultes, englués dans leurs angoisses et leur lâcheté, essaient tant bien que mal d'endiguer l'onde de choc. L'affaire agite les conversations jusqu'à l'obsession et l'école de théâtre locale finit même par l'adapter en pièce de fin d'année, brouillant définitivement les frontières entre réalité et fiction. En cours de saxophone ou sur les planches, les jeunes personnages expérimentent leur propre désir et celui d'autrui. En sortiront-ils indemnes?"

J'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre, dont l'histoire est (volontairement) décousue. les chapitre ne suivent pas l'ordre chronologique et l'on alterne entre les répétitions d'une pièces de théâtres et les évènements eux-même... si bien que l'on ne sait parfois pas si 'lon est dans l'histoire ou dans la version fictionelle de cette histoire ... 
Pour ce qui est de l'intrigue, il y en a 3 : Cette de Victoria qui a été abusée par son professeur de musique et du choc de la découverte de cette relation sur ces parents, sa soeur, ses camarades, celle de sa petite soeur qui va finir par sortir de son rôle de "petite soeur qui ne fait que sa grande soeur n'ait déjà fait ou découvert" car elle va avoir un petit ami ou une petite ami et enfin celle des élèves de première année d'une école de de théâtre qui doivent monter de A à Z un spectacle. 
Si je n'ai pas vraiment accorché avec ce roman, j'ai bien aimé certains passages et l'analyse des relations humaines et sur l'onde de choc que peuvent provoquer certains évènements. 

PS : cette lecture compte pour la coupe des 4 maisons, le challenges des chiffres, le JO des nationalités et le challenge des couvertures. 

mardi 16 mai 2017

67. complètement cramé

Ma soixante septième lecture est un roman de Gilles Legardinier :
Voici le synopsis : "Lassé d'un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu'il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. 
En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d'en finir va être obligé de tout recommencer..."

Je dois avouer que j'ai choisi ce roman en fonction d'un challenge et parce que j'aime bien les romans de Gilles Legardinier. 
Cela étant dit, j'ai bien aimé ce roman, même si j'ai mis un peu de temps à m'attacher aux personnages. Finalement, je me suis laissée porter par l'histoire et ce fut une lecture très agréable. 
Dans ce roman, vous trouverez un chat, un chien, un vieil homme, une vieille femme (enfin ils ne sont si vieux que ça non plus, une cuisinière, une femme de ménage, un régisseur, une secrétaire, une grossesse, une escroquerie, quelques mensonges, un cambriolage, des cours de soutien, un fantôme à bicyclette, une amnésie, des bijoux, de bons petits plats et une fusil (chargé)...

A lire dans un parc en profitant du beau temps, ou dans une vieille maison.

PS : Cette lecture compte pour la Coupe des 4 maisons, pour le challenge du grand bac (un titre avce un adverbe ou un adjectif commençant par C), le challenge à chacun son époque, et le challenge des couvertures. 



Petit point sur mes challenges 3.

Je poursuis de faire le point sur mes challenges... aujourd'hui le challenge "Cat power". 

Ce challenge consiste à lire 6 livres mettant en scène des chats dans leur intrigue.

J'ai déjà lu le roman contemporain : un épisode de la saga La guerre des clan d'Erin Hunter
J'ai lu le roman policier : un épisode de la saga "le chat qui" de L. J. Braun
J'ai également lu la romance : un roman audio de Gilles Legardinier
        ⤐  des lectures vraiment sympa.

  

Il me reste à lire un conte, une bande dessinée et un documentaire ... Je vais devoir écumer la médiathèque pour trouver ces livres. Je pense que le plus difficile ce sera le documentaire (car je ne veux pas lire quelque chose du style "50 espèces de chats à découvrir")

vendredi 12 mai 2017

un peu de vocabulaire #20

Quelques mots médiévalisants rencontrés dans une lecture et qui m'ont interpellée. 

gueuserie : c'est la condition d'extrême pauvreté (d'une personne, d'un lieu).

guenilleux : qui porte des guenille

ribaude : c'est une femme de mauvaise vie, voire une prostituée (aujourd'hui, on dit une "traînée").

carogne : c'est un mauvais cheval, ou un mégère, une femme méchante ou débauchée (à présent, on dit plutôt une charogne)


mardi 9 mai 2017

Petit point sur mes challenge 2

Je continue à faire le point sur mes challenges ... aujourd'hui le JO des nationalités !

Ce challenge consiste à lire deux livres par continents (soit 10 livres en tout, essentiellement des romans) mais de pays que l'on a pas encore lus. J'aime bien ce principe, il permet de découvrir des paysages, des cultures...

J'ai déjà validé l'Europe avec la découverte de 2 pays : la Norvège💛et le Portugal.
J'ai aussi validé l'Asie avec la découverte de 2 autres pays : la Mongolie et le Vietnam.
J'ai fait une escale en Afrique avec la Côte d'Ivoire (lors d'une BD).
    ↳Toutes de très belles lectures.

➼ Je compte bientôt visiter la Nouvelle-Zéleande avec "la répétition" d'Elleanor Catton.
Ensuite je chercherai à valider l'Océanie avec une autre lecture puis l'Afrique. J'ai quelques idées mais encore rien de défini.
Je termimerai ce challenge avec l'Amérique du Sud.

dimanche 7 mai 2017

66. Le roi de fer

Ma soixante-sixième lecture est le premier tome de la saga "les rois maudits" de Maurice Druon : 

Voici le synopsis :  "Le Roi de fer, premier volume du cycle, a pour figure centrale Philippe IV le Bel, roi d'une beauté légendaire qui régnait sur la France en maître absolu. Tout devait s'incliner, plier ou rompre devant l'autorité royale. Mais l'idée nationale logeait dans la tête de ce prince calme et cruel pour qui la raison d'Etat dominait toutes les autres.
Sous son règne, la France était grande et les Français malheureux."

       Je suis venue à ce livre un peu par hasard. Pour un challenge de lecture, je devais lire un roman sur un roi ou une reine. Comme je n'avais aucune lecture correspondant à ce thème dans ma PAL, je suis allée sur le site de la médiathèque en me disant que je choisirais soit un roman historique soit une biographie. Et voilà que je tombe sur ce livre. Au début cela ne m'a évoqué que la série télé que regardaient mes grands-parents quand j'étais encore petite fille ... Et puis j'ai lu quelques avis de lecteurs ... des avis très positifs. J'ai donc emprunté ce livre pour essayer, pour voir ... Et wahou ! C'est vraiment très bien écrit ! J'ai savouré chaque page. Et quelle intrigue ! Même si beaucoup d'éléments sont prévisibles, j'avais hâte de savoir comment tout cela allait se passer. Et puis c'est vraiment documenté, du coup j'ai appris beaucoup de choses - même si ma pauvre cervelle n'a pas dû en retenir le quart. 
Enfin, bref, j'ai été époustouflée et j'ai hâte de lire la suite ! Et je crois bien que je me lancerai dans d'autres lectures historiques après (et oui, j'en ai déjà repérer quelqu'unes). 
Donc, un véritable coup de coeur. 
       Dans ce roman vous trouverez : de la torture (nommée "question"), un bucher, des des mises à mort, un chien, un banquier lombard, une reine d'Angleterre, un roi de France, un complot, de l'adultère, des parties de chasse, un empoisonnement, de la sorcellerie, des vengeances ... 

A lire absolument, tranquillement pour ne pas être déranger, à l'ombre d'une tour médiévale si possible. 

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertes, la coupe des 4 maisons, le challenge des 12 thèmes, le challenge des chiffres. La saga comptera sûrement pour le jeu des 7 familles. 

vendredi 5 mai 2017

65. Le choix d'aimer

Ma soixante-cinquième lecture est le troisième tome de la saga "Entre chiens et loups" de Malorie Blackman : 

Voici le synopsis : "Imaginez un monde. Un monde où tout est noir et blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé.
Dans ce monde, une enfant métisse est pourtant née, Callie Rose. Une vie entre le blanc et le noir. Entre l'amour et la haine. Entre des adultes prisonniers de leurs propres vies, leurs propres destins. Viendra alors son tour de faire un choix. Le choix d'aimer, malgré tous, malgré tout..."

J'ai vraiment aimé ce tome. Sa construction est très efficace : l'histoire commence à un moment crucial : Callie Rose s'est emmuré dans une bulle de haine et sa famille va devoir tout faire pour lui prouver qu'elle est aimée et qu'elle peut aimer; et puis l'essentiel du récit est constitué de 'enfance de Callie Rose et l'on voit comment s'est mise en place cette situation presqu'inextricable où plus aucun personnage ne semble se comprendre. On découvre comment les erreurs, les non-dits, les secrets et les hésitations se sont accumulés dans une famille qui se déchire peu à peu. Et petit à petit la haine d'oncle Jude, ses machinations, sèment dans le coeur de Callie Rose la haine et la colère. 
Cet épisode est donc centré sur deux sentiments : l'amour (l'amour entre une mère et sa faille, l'amour familiale, l'amour que Séphy arrive ou non à construire avec les hommes qui partage sa vie, les premiers amours de l'adolescence...) et la haine (la haine entre Nihils et Primas, la haine de ses origines, la haine en réponse à l'injustice....). Entre l'amour et la haine pour un père que Callie Rose n'a pas connu. Et la question que pose le titre : Callie Rose, mais également tous les autres personnages, feront-ils le choix d'aimer plus que de haïr? J'ai beaucoup aimé les questions que Meggie pose à son fils Jude : "Il y a-t-il quelque chose pour laquelle tu puisse mourir? ... Il y a-t-il quelque chose pour laquelle tu puisse vivre ?" Dans cet épisode chaque personnage va devoir faire un choix et prouver son amour pour quelqu'un. 

Bref, un véritable coup de coeur. 

A lire absolument !

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertures, la coupe des 4 maisons, le challenge des chiffres et les consignes à la chaine. 

jeudi 4 mai 2017

64. Le petit Spirou

Ma soixante-quatrième lecture est encore une BD, le premier tome du Petit Spirou ( qui n'est pas le fils de Spirou mais le grand Spirou quand il était petit)  : 
Voici le synopsis : Ça va barder dans les cours de récré, monsieur le curé a intérêt à se méfier, la prof de math va avoir beaucoup de succès, la cantine risque d'être ravagée, le prof de gym sera encore ridiculisé : Le Petit Spirou et sa bande vont s'en donner à coeur joie ! Toujours prêt à faire les quatre cents coups, Le Petit Spirou entraîne Vertignasse et Suzette dans la plus folle des sarabandes.

J'ai lu cette BD un peu hasard, elle trainait par là et j'avais un peu de temps à tuer. On replonge un peu dans l'enfance, il faut dire que cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu un "Petit Spirou" ... On retrouve le plaisir des bêtises faites juste pour le fun, et par-ci par-là une planche un peu plus douce, un peu plus grave (par exemple sur la guerre). 

PS : Cette lecture compte pour le challenge des couvertures. 

mercredi 3 mai 2017

Petit point sur mes challenges 1.

En ce moment, j'ai éprouvé le besoin de faire le point sur les challenges auxquels je me suis inscrite : 

1. La coupe des 4 maisons : 
          --> Comme il y a beaucoup d'items, voici ceux qui me restent à valider : 


Première année : ( items validés : 8/10)
  • Miroir de Risèd : un livre que tu désires lire depuis longtemps - 5 points    (Dans ma PAL ?)
  • Dobby : un livre de fantasy – 5 points   ( Dans ma PAL ?)
Deuxième année : (items validés : 5/10
  • Sortilège d’oubliettes : lire ou relire un des trois premiers tomes d’Harry Potter – 10 points (Je ne crois pas que je le vaiderai, cette item )
  • Greyback : un livre de bit-lit - 10 points  (Je ne sais pas si je le validerai, peut-être si j'ai le temps mais l'année scolaire approche de sa fin)
  • Pétards surprise : un livre que l’on t’a offert – 10 points  (Dans ma PAL)
  • Chicaneur : un livre publié il y a moins de 3 mois – 10 points (validerai-je cet item ?)
  • Multiplettes : un livre de dystopie - 10 points (J'aimerai bien valider cet item mais je dois encore trouver avec quel livre)
Troisième année : (items validés : 4/10)
  • Potion de Polynectar : un des personnages de ton livre s’appelle Harry (hors saga Harry Potter) - 15 points (On verra bien si je le valide, cela dépendra du hasard )
  • Choixpeau magique : lire un livre choisi par quelqu’un d’autre – 15 points (Si j'ai le temps)
  • Strutoscope : un livre d’horreur ou d’épouvante - 15 points (Si j'ai le temps)
  • Ford Anglia volante : un livre de type road trip - 15 points (Probablement, j'en ai un dans ma PAL)
  • Cabane hurlante : un livre sur les fantômes – 15 points (Si je trouve à la médiathèque)
  • Petrificus Totalus : un livre à la couverture rigide - 15 points (Dans ma PAL)
Quatrième année :(items validés : 6/10)
  • Cours de Botanique : un livre à la couverture fleurie – 20 points (Bientôt validé)
  • Épée de Godric Gryffondor : un livre qui se passe dans un univers médiéval – 25 points (Lecture prévue)
  • Batteurs : un livre écrit à 4 mains – 25 points ( ??? Peut-être)
  • Lumos : un livre avec l’écriture du titre de couverture jaune/dorée – 25 points ( Peut-être)
Cinquième année : (items validés : 6/10)
  • Le Quidditch à travers les âges : un livre où le sport tient une place importante – 30 points (Lecture prévue)
  • Hiboux express : un roman épistolaire – 35 points (Je pense arriver à en lire un)
  • Rapeltout : lire ou relire un des 3 derniers tomes de Harry Potter – 35 points (Je ne pense pas que je le validerai)
  • Branchiflore : un livre avec des sirènes – 35 points (Je n'ai pas encore trouvé un lecture qui corresponde)
Sixième année : (items validés : 5/10)
  • Dissenssium : un livre qui appartient à un genre que tu ne lis pas habituellement - 40 points ( Lecture prévue)
  • Durmstrang : un livre sur les légendes nordiques – 45 points (Lecture prévue)
  • Amplificatum : lire un livre de plus de 800 pages – 50 points ( ?? Je ne sais pas)
  • La tapisserie des Black : lire toute une série BD ou de mangas (de minimum 4 tomes) – 50 points  (Je vais essayer)
  • Ordre de Merlin : un livre qui a reçu un ou plusieurs prix littéraires – 50 points (Lecture prévue)
Septième année : (items validés : 3/10)
  • Fourchelang : un livre lu en VO (pas en français) – 55 points (Je ne validerai pas cet item)
  • Bibliothèque de Poudlard : lire une intégrale – 55 points ( Je ne sais pas si j'aurai le temps de le valider)
  • Sombral : un livre que vous commencez avec des préjugés – 60 points ( Je ne vois pas avec quel lecture je pourrai le valider)
  • Tarentallegra : un livre qui parle de danse – 60 points (Lecture prévue)
  • Filet du diable : un livre que vous pensiez aimer, mais qui est une déception – 60 points (Lecture difficile à prévoir)
  • Éclair de feu : lire un livre de plus de 400 pages en moins de 24h – 70 points ( Aurai-je le temps ? )
  • Hermione, sors de ce corps : lire au moins 100 livres (maximum 30 mangas/BD confondus,) cette année – 150 points  (En cours)
Points bonus : La chasse aux Horcruxes (items validés : 6/7)
  • Diadème de Rowena Serdaigle : un livre avec une couronne en couverture – 20 points (Bientôt validé)
=> Ce qui fait 43 lectures sur 77 demandées (un taux de réussite de 61 % seulement) ... Va falloir que je mette les bouchées doubles si je veux finir honorablement l'année. 

J'ai aussi validé  les items éphémères durant ma période d'inscription : à chaque fois, nous n'avions qu'une ou deux semaines pour livre le livre correspondant à la consigne. Et ça j'en suis plutôt fière !